TAŸFA

 

Fer de lance du métissage celto-berbère depuis plus de vingt, Taÿfa malaxe et façonne à sa manière ces deux univers musicaux.

L'univers celtique, en hommage à sa région d’adoption, et l'univers berbère, à celui de sa langue maternelle.

 

 

Farid Aït Siameur, avec la complicité de musiciens d’horizons divers, entre autres, a su rapprocher ces deux cultures avec autant de subtilité que d'énergie, associant prosodie engagée et musique festive.

 

 

Après 20 ans de travail, de collaborations et d'expérimentations, Quatre albums et plusieurs tournées européennes et internationales, c'est en 1992 que démarre l'expérience Taÿfa.

 

En juillet de cette année-là, le chanteur kabyle Farid Aït-Siameur, installé en Bretagne, décide de créer un groupe avec ses amis bretons qui marquerait la rencontre des cultures musicales celtes et berbères, avec l’objectif d’unir les deux musiques qui, indéniablement, sont riches de points communs au pur niveau musical.

 

L'année de leur formation, ils font quelques dates au théâtre de Bejaïa en Kabylie (dans le cadre d'un contrat d'amitié entre la ville de Brest et Bejaïa). Ce voyage confirme leur volonté de métissage musical.

 

Ainsi parcourir le monde en enchaînant concert sur concert (France, Algérie, Espagne, Etats-Unis, Polynésie, etc.…) et festival sur festival (tous les festivals du grand-Ouest, festival Interceltique de Lorient, Les hauts de scènes, Printemps de Bourges, Le Chaînant Manquant, etc.…).  Récemment TAHITI Festival de guitare

 

Mais ce sont les textes, primordiaux chez Taÿfa et presque exclusivement signés de Farid, qui donnent un ton engagé à leur répertoire (les peuples opprimés, la misère qui façonne le monde d'aujourd'hui…),

Tout en cultivant des musiques joyeuses signature originale du groupe  Leurs origines pour le moins diverses sont utilisées comme autant de sources d'inspiration.

BIOGRAPHIE
PRESSE

Article Télégramme du 12 juin 2014

Programme Tahiti festival Guitare Mars 2013

Article Télégramme du 30 juillet 2012

Article Ouest-France du 25 juillet 2012

Chronique Album live Mars 2012

Article télégramme du 11 septembre 2011

Article télégramme du 25 juillet 2011

Dernière page Télégramme du 11 juin 2011

Farid Aït Siameur
Chant, mandole
Olivier Carole
Basse
Mickaël Bourdois
Batterie
TOX Géronimi
Guitare
Bachir Rouimi
Percussions
JC Normant
Claviers
Xavier Aubert
Son

© 2015 Taÿfa

  • Facebook Clean
  • YouTube Clean
  • SoundCloud propre
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now
Bachir Rouimi